Vous êtes ici :  Accueil   >   Recherche   >   INSA

INSA

Institut National pour les Sciences Appliquées

L'Insa de Strasbourg est un établissement public à caractère scientifique culturel et professionnel (EPCSCP). L'école, dont les origines remontent à 1875, a rejoint le réseau des Insa en 2003.

L'Insa de Strasbourg accueille 1300 étudiants dans ses locaux, sur le campus universitaire de l'Esplanade, à deux pas du centre ville, au coeur de la capitale européenne.

Collaborations avec la Faculté Dentaire de Strasbourg

La Faculté de Chirurgie Dentaire de Strasbourg est intéressée par l’étude des biomatériaux médicaux ayant vocation à être placés ou incorporés dans la sphère orale. En ce sens, l’analyse des comportements mécaniques, biologiques et physiques aux interfaces est particulièrement importante. En effet, ces différents critères ont des influences cliniques diverses, tant en terme de vieillissement des matériaux qu’en terme de protection des éléments dentaires et péri-dentaires.

Plusieurs études ont été co-dirigées par les parties et ont fait l’objet de publications et de communications nationales et internationales depuis 2001 :

Tout d’abord (2001- 2002), des premiers travaux ont été effectués sur les alliages à mémoire de forme NiTi utilisés dans la fabrication d’outils  (collaboration tripartie : INSA – IneSS – faculté de chirurgie dentaire). Ce travail a été mené dans le cadre d’un projet de fin d’études d’un élève ingénieur de l’INSA et d’un projet de master ULP.

Plus récemment (2005 – 2006), une étude a été menée sur de nouveaux matériaux polymères utilisés dans le cadre du rebasage d’appareil dentaire :

-       la première partie de cette étude a été réalisée dans le cadre d’un projet de fin d’études d’un élève ingénieur de l’INSA. Elle a permis de caractériser les principales propriétés mécaniques de ce matériau.

-       dans un deuxième temps (2007-2008), l’étude s’est poursuivie dans le cadre d’une Thèse de 2ème cycle en Odontologie, soutenue et obtenue avec les félicitations du Jury et l’autorisation de publication en 2008. En partenariat avec l’ICS, les caractéristiques mécaniques de la liaison résineuse ont été observées et caractérisées en fonction de différents traitements de surface préalables.

Parallèlement (2007 – 2008) deux autres projets ont été réalisés dans le cadre de thèses de 2ème cycle en Odontologie, soutenues et obtenues avec les félicitations du Jury et l’autorisation de publication en 2008:

-       le premier concernait l’étude comparative des états de surface de plusieurs matériaux polymères issus des nanotechnologies et utilisés dans les traitements restaurateurs odontologiques, ceci avant et après divers traitements de polissage. L’utilisation de trois outils d’observation complémentaires (MEB, AFM, Profilométrie) a permis de caractériser avec précision la rugosité finale des matériaux ainsi que l’origine de celle-ci. Ce travail a été accepté pour publication dans la revue internationale « Dental Materials ».

 

-       le second a consisté en une étude de caractérisation métallographique d’échantillons médicaux in vivo après leur dépose du milieu buccal.  Cette étude, originale par l’âge des échantillons (11 et 20 ans), a mis en évidence l’absence de corrosion dans les joints de brasure pourtant régulièrement avancée dans les études in vitro. Ce travail fait l’objet d’une publication en cours.

Actuellement,  les projets d’étude des caractéristiques de surface concernent les céramiques et les ciments verre-ionomère modifiés par adjonction de résine.